Logo site

Environnement marché domestique hélvétique

La Suisse bénéficie actuellement d'une relative stabilité au niveau de ses statistiques macroéconomiques avec un PIB en hausse de 0,4% au deuxième trimestre 2011, un excédent de la balance commerce qui atteindra env. 20 Miards de CHF en 2011 (19,6 Miards 2010).

 

Les chiffres des déficits budgétaires (0,05% prévisions 2012 OCEDE) et de dettes publiques (inculant les cantons et les villes) sur ratio PIB 40,51% sont très bons en regard des problèmes budgétaires et d'endettement que connaissent les pays voisins.

Cependant, la Suisse ne peut continuer seule à confirmer de telles performances. Les restrictions budgétaires des pays européens (89 Miards de CHF d'exportations suisses dans cette zone en 2010), aura pour conséquence tôt ou tard sur un ralentissement sur le commerce extérieur suisse.

Le franc fort est également un frein au développement du secteur machine-outil, très exportateur, malgré la politique interventionniste de la BNS qui aura limié les dégâts ces derniers mois. Corolaire, la manne financière distribuée annuellement aux cantons s'en trouve mécaniquement réduite.

Quant aux taux, hypothécaire en particulier, ils se situent dans la fourchette suivante :

 

Variable : 2,85%

Fixe à 1 an : 1,55%                     fixe à 2 ans : 1,25%                   fixe à 3 ans : 1,15%                        fixe à 5 ans : 1,60%

Fixe à 7 ans : 2%                        fixe à 10 ans : 2,4%                   fixe à 15 ans : 2,65%

 (taux arrêtés au 25 novembre 2011)

 

Le marché immobilier suisse se caractérise par de grandes disparités en fonction de la région ou de la ville. Sur le marché romand en particulier, des différences locatives évoluent dans un segment de 1 à 3 pour ce qui concerne la valeur locative d'un objet. Le marché sur le littoral lémanique en particulier se singularise par une offre insuffisante par rapport au bassin de population sans cesse en croissance, alors que l'arc jurassien est très stable à des niveaux bas.

Sources : Patrice Molleyres, Buri Gestion Sàrl

Le saviez-vous ?

Impôts sur les mutations

 

Pas d’impôt sur les mutations jusqu’à 800 000 francs

Lire la suite...